Préparer l'accouchement

Préparer Accouchement

 

Après 9 mois d’attente l’accouchement va être un jour magique. Que faut-il savoir pour le vivre sereinement ?
Voici cinq conseils pour bien préparer son accouchement.

 

 

 

 

1.  Informez-vous

 

Qu’est-ce que le bouchon muqueux ? Que faire si vous perdez vos eaux, mais n’avez pas de contractions ? Quelles positions pourraient atténuer la douleur ? Quels sont les risques associés à la péridurale ? Comment reconnaître les différentes phases du travail ? Renseignez-vous au maximum sur toutes ces questions soit auprès de votre sage femme soit de votre médecin. Ce site est aussi là pour vous aider.

 

2. Bougez

 

Ce n’est pas parce que vous êtes enceinte que vous devez cesser toute activité physique (à moins d’indication contraire, bien sûr)! Notre suggestion: la natation. Pourquoi? Parce qu’en plus d’apprendre l’importance de la respiration, de projeter les poussées et de les simuler, vous apprendrez aussi à vous relaxer (chose très importante lors de l’accouchement). La pratique de ce sport assure également une meilleure circulation sanguine, un drainage lymphatique et un soulagement des douleurs articulaires. De plus, les exercices proposés renforcent certains groupes de muscles sollicités pendant la grossesse et l’accouchement.

 

3. Faites des choix éclairés

 

Durant votre grossesse et de votre accouchement, vous serez amenée à faire des choix. Choix de votre médecin ? Hôpital ou clinique ? Péridurale ou naturel? Prenez le temps d’évaluer les différentes options qui s’offrent à vous et faites vos choix en fonction de vos désirs (et non en fonction de ceux de vos parents ou de votre conjoint) C’est vous qui accoucherez, mieux vaut donc mettre en place les éléments et l’environnement qui vous feront vous sentir à l’aise, qui vous permettront de vivre cet intense moment de la façon dont vous le souhaitez.

 

 4. Soyez bien accompagnée

 

Il est fort probable que vous désiriez accoucher en présence de votre conjoint. Mais avez-vous considéré les services d’une sage femme qui pourra être un soutien autant pour vous que pour votre conjoint et le bébé à naître. C’est elle qui, durant votre accouchement, saura vous rassurer et vous guider.

 

5. Apprivoisez la peur

 

Bien que les femmes accouchent depuis le début des temps et qu’il s’agisse là de l’acte le plus naturel, la peur y est souvent associée. Vous avez sans doute en tête des histoires d’horreur qui font naître en vous des craintes démesurées face au grand jour. L’accouchement est loin d’être synonyme de cauchemar; la preuve: on recommence la grossesse généralement une deuxième fois.

 

 

 

 


Partager:

De la même catégorie