Bien préparer sa grossesse

Grossesse

 L’annonce de la grossesse marque le début d’une belle histoire, d’une véritable aventure.

Toute aventure demande un minimum de préparatifs, et vous disposez de 9 mois pour préparer l’arrivée de bébé.

 

Durant ces 9 mois vous allez vivre des expériences nouvelles, connaître peut-être certains troubles et désagrément et vous allez devoir sans doute modifier certaines habitudes. Ces informations sont destinées à vous expliquer ce qu’il se passe, qu’il s’agisse de votre corps, de bébé ou du futur papa !

Vous trouverez également un rappel des principales étapes obligatoires au cours de la grossesse.

 

La maternité est  le plus merveilleux  évènement  que peut vivre une femme. Pour le mener sereinement il faut bien préparer sa grossesse et cela avec :

 

  • Une hygiène de vie par une alimentation saine

  • Examen gynécologique pour traiter toute infection

  • Un bilan sanguin  complet ;  un groupage rhésus  et sérologies de toxoplasmose  rubéole   hépatite syphilis

  • On peut confirmer une grossesse grâce à un test de grossesse urinaire ou sanguin. Le test sanguin est plus fiable dès la conception.

 

La première échographie doit être faite entre la 8ème et la 12ème semaine pour confirmer  l’activité  cardiaque et la date exacte de la grossesse.

 

  • Le début de grossesse  peut s’accompagner de signes synaptiques causés par les hormones de grossesse caractérisé par des nausées, des vomissements et par un changement d’état d’humeur. Ne vous inquiétez pas, cela est tout à fait normal.

  • Et même la morphologie de la femme enceinte change ; les seins doubles de volumes et les mamelons deviennent foncés.

  • La première  consultation chez votre gynécologue ou chez votre sage-femme permet de vous rassurer sur le bon déroulement de la grossesse tant que sur le plan biologique que sur son évolution.

 

Parce que la grossesse est une période de modifications hormonales, il est tout à fait normal de rencontrer des malaises qui, pour la plupart, sont sans gravité.

Cependant, il est conseillé de toujours en parler à son médecin qui décèlera si quelque chose d’anormal venait à se produire.

 

Les troubles digestifs :

 

  • Nausées ou vomissement

 

Très fréquents lors des 3 premiers mois, les nausées et vomissements sont surtout marqués le matin au saut du lit et après un changement de position.

Pour atténuer ces symptômes, il est conseillé de prendre son petit déjeuner au lit et d’attendre un bon quart d’heure avant de se lever. Durant la journée, fractionnez les prises alimentaires en 4 ou 5 repas, évitez les plats lourds ainsi que les odeurs de cuisine. Si les nausées sont trop fréquentes, votre médecin pourra vous prescrire un médicament atténuant ces symptômes.

 

  • Constipation

 

La constipation est également un phénomène fréquent chez la femme enceinte. Elle est due au relâchement des muscles du tube digestif, en lien avec la sécrétion de la progestérone et des œstrogènes.
Ne prenez surtout pas de laxatifs, mais consultez votre médecin pour qu’il vous prescrive un médicament adapté à votre grossesse.
Vous pouvez aussi suivre des méthodes naturelles en buvant chaque jour plusieurs grands verres d’eau riche en magnésium (à jeun le matin, puis pendant et entre les repas) et en suivant un régime riche en fruits (prunes, raisin, poires), en légumes verts (salades, épinards) et en laitages.
Enfin, l’exercice physique favorise le transit intestinal.

 

Les troubles de la peau :

Le masque de grossesse : On appelle masque de grossesse les tâches brunâtres qui se forment sur le front, le nez et la lèvre supérieure. Ces plaques apparaissent sous l’influence des hormones et disparaissent après la grossesse. Il est conseillé d’éviter le soleil qui augmente cette coloration et de se protéger avec une crème écran total.

 

Les troubles circulatoires :

 Les varices : Il s’agit d’une dilatation des veines, avec ralentissement de la circulation, qui apparaît fréquemment sur les membres inférieurs.

 

Les différentes postures conseillées d’éviter :

 

  • les stations debout prolongées,

  • les piétinements,

  • le chauffage au sol.

 

Il est conseillé de :

  • marcher un peu tous les jours,

  • pratiquer la natation,

  • surélever les jambes en position assise ou couchée.

 

Les troubles musculaires :

 

– Les crampes : Les crampes sont assez fréquentes au deuxième trimestre de la grossesse.

Elles surviennent généralement la nuit et peuvent être douloureuses.

Elles peuvent traduire :

 

  • un trouble circulatoire,

  • un besoin en calcium,

  • un besoin en vitamines B,

  • un besoin en potassium.

 

Pour les éviter, il est conseillé de privilégier les aliments riches en calcium, en magnésium, en potassium, et en vitamines B1 et B6.

 

– Les douleurs musculaires ou ligamentaires :

 

Ces douleurs sont fréquentes surtout dans la seconde moitié de la grossesse.

 

 

Elles peuvent être multiples :

 

  • douleurs lombaires, 

  • douleurs pelviennes (dans la région du bassin),

  • douleurs sur les côtes,

  • douleurs fessières.

 

Les origines de ces troubles sont diverses :

 

  • modifications de la colonne vertébrale en raison de la répartition différente du poids,

  • relâchement douloureux des muscles et des ligaments articulaires sous l’effet des hormones,

  • besoin en certaines vitamines,

  • poids et taille grandissant de bébé.

 

Ces troubles disparaîtront complètement après l’accouchement.


Partager:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De la même catégorie